Les communiqués locaux

Retrouvez tous les communiqués PS à Martigues et dans les Bouches du Rhône

Les socialistes martégaux appellent à voter pour Emmanuel MACRON

Les socialistes martégaux, par la voix de leur première secrétaire Sophie Degioanni appellent à voter pour Emmanuel MACRON !

C'est un choix collectif de responsabilité face au danger que représenterait pour le pays une victoire du Front national.

En portant Emmanuel MACRON en tête du premier tour de l'élection présidentielle, les Français ont clairement démenti l’idée que notre pays devait se résigner à voir l’extrême droite s’imposer inexorablement. 

Nous appelons les martegales et les martégaux à se mobiliser pour faire battre le Front National. L’extrême droite prospère sur la démagogie du repli sur nos frontières, de la sortie de l’Euro, de la division de la société, et de la stigmatisation identitaire. Nous sommes convaincus que ce projet assurerait le déclin de la France.

Nous appelons donc à un large rassemblement autour d’Emmanuel MACRON pour le deuxième tour de l’élection présidentielle. Les socialistes doivent prendre toute leur part dans la constitution d’une espérance autour d’une majorité de progrès et préparer l’avenir.

 

Pour le parti Socialiste,

Sa secrétaire - Sophie DEGIOANNI

2 mai 2017

Le PS réagit à l'agression de Roland D'ambrosio

Je veux, en mon nom propre, mais aussi en tant que présidente du groupe PS/ Europe Ecologie Les Verts et en tant que responsable du Parti Socialiste sur la ville de Martigues, exprimer ma solidarité et mon soutien dans ces moments difficiles à Roland D'Ambrosio, victime d'une agression d'une extrême lâcheté.

J'espère que ceci n'est pas lié à son activité syndicale. Ce serait grave pour la démocratie et la liberté de penser de chacun.

Je suis également solidaire du mouvement initié par des camarades avec cette marche organisée dimanche matin.

Je souhaite que la justice puisse résoudre rapidement cette affaire et que les agresseurs de M. D'Ambrosio soient retrouvés.


Pour le Parti Socialiste, 

Sa secrétaire – Sophie DEGIOANNI

1 août  2015

Sophie DEGIOANNI réagit à l’attentat contre Charlie Hebdo

Notre pays a fait l’objet d’un attentat d’une extrême gravité. Un des biens précieux de notre République a été attaqué : la liberté de la presse. Charlie hebdo en est un ambassadeur essentiel.

Mes premières pensées vont aux victimes et à leurs familles.

Face à un tel acte terroriste, nous devons plus que jamais faire bloc autour des valeurs de la République car c’est uni qu’elle pourra faire face à des crimes d’une telle nature. Nous devons faire bloc pour lutter contre le terrorisme et soutenir les forces de l’ordre garantes de notre sécurité un de nos droits les plus précieux.

Un rassemblement est organisé ce soir à 17h30 sur le parvis de l’Hôtel de ville.

 

Pour le Parti Socialiste,

Sa secrétaire – Sophie DEGIOANNI

7 janvier 2014

La Force du 13 s’invite dans la majorité du conseil municipal de Martigues !

Des martégaux, sympathisants de Gauche ont participé hier soir à la réunion publique  au cours de laquelle Jean-Noël GUERINI a lancé son nouveau parti, La Force du 13.

Jean-Luc COSME, conseiller municipal, qui siège dans les rangs du groupe PS/EELV a fait le choix de rejoindre ce mouvement. Un mouvement qui selon lui « ne l’amènera pas à renier son engagement socialiste mais plutôt à le faire évoluer en faveur de valeurs qu’il défend et ne retrouve pas au sein du Gouvernement actuel ».

C’est aussi pour lui l’occasion de rappeler son engagement au sein du SCOT où il a œuvré contre le projet de Métropole, « Jean-Noël  GUERINI a toujours eu une position très claire vis-à-vis du projet métropolitain, une position que je partage et un combat que je veux poursuivre d’abord aux côtés des élus de la majorité municipale et désormais au sein d’un mouvement afin de lui donner plus de force » confie l’élu municipal. Séduit par le discours de Jean-Noël GUERINI qui s’est voulu largement rassembleur, l’élu confie « avoir l’espoir que demain l’ensemble des forces de Gauche puissent travailler en bonne intelligence dans l’intérêt de notre département, nos communes et nos habitants pour un avenir meilleur ». Et ce dernier de conclure « avec les valeurs de laïcité qui m’animent, mon  combat restera celui contre la montée des extrémismes et je crois à la redéfinition d’une fraternité moderne telle que proposée au sein de La Force du 13 ».

 

Jean-Luc Cosme

Conseiller municipal

Novembre 2014

Education à l'environnement : les bonnes habitudes se prennent dès le plus jeune âge !

Pour l’année scolaire 2013/2014, le Pays de Martigues lance son programme annuel d’animations d’éducation à l’environnement et au développement durable à destination des écoles maternelles et primaires de Martigues, Port-de-Bouc et de Saint-Mitre-les-Remparts.

À l’origine une initiative de la Ville de Martigues depuis plus de 10 ans, les animations d’éducation à l’environnement et sont aujourd’hui pilotées par le service Biodiversité et Education l’Environnement de la Direction de l’Aménagement et de Développement Durable du Pays de Martigues. Elles viendront donc enrichir les animations sur le tri sélectif déjà proposées aux écoles de la communauté d’agglomération. Autre nouveauté, ces animations toucheront désormais les écoles maternelles en plus des écoles élémentaires.

Les thèmes des interventions :
-    les animaux de la ferme
-    l’agriculture et l’alimentation (nouveau thème)
-    la forêt méditerranéenne
-    l’énergie et le pétrole
-    l’environnement industriel et ses risques
-    le tri sélectif
-    le développement durable

Ce sont 48 écoles (31 Martigues, 13 Port-de-Bouc, 4 Saint-Mitre-les-Remparts) qui seront susceptibles de bénéficier d’environ 415 demi-journées d’interventions.
Ces actions de sensibilisation à la protection de l’environnement et au développement durable permettront aux enfants de devenir des éco-citoyens dans toutes les situations de leur vie quotidienne et de modifier leurs comportements de façon pérenne.

Retrouvez les renseignements sur le site
www.paysdemartigues.fr
(Rubrique aménagement, éducation à l’environnement)

 

Sophie DEGIOANNI

Septembre 2013

Les élus socialistes martégaux en colère contre leur gouvernement !

Depuis le départ, nous sommes résolument opposés à la volonté du gouvernement d’imposer la création d’une métropole » indique la responsable du Parti Socialiste martégal, Sophie DEGIOANNI. Jamais une mobilisation d’élus n’a vu le jour sous une telle envergure. 109 maires sur 119 opposés au projet tout de même ! 109 maires sur 119 qui réclament la prise en considération par le Gouvernement d’une organisation alternative, moins intégrationniste et tentaculaire que l’énorme métropole Marseille. « Cela n’aura pas suffit ! » regrette l’élue martégale. Le Sénat a donné son feu vert, le mercredi 5 juin dernier, à la création de la métropole Aix –Marseille-Provence. « Nous restons déterminés contre ce projet et nous irons jusqu’au bout dans l’intérêt des martégales et des martégaux car nous ne voulons pas que demain Martigues devienne un quartier de Marseille. Nous ne voulons pas que demain les communes perdent la quasi-totalité de leurs compétences. Nous ne voulons pas que demain notre fiscalité soit arbitrée à Marseille » précise-t-elle. Et de continuer d’expliquer : « Pour toutes ces raisons, nous continuerons notre combat contre la Métropole. Nous étions contre le texte défendu par le Gouvernement Sarkozy en 2010, nous n’adhérerons pas 3 ans après à un projet identique sous le seul prétexte qu’il est défendu par le Gouvernement Hollande ». Notre combat continue !

 

Juin 2013

Communiqué en réaction au meurtre de Clément

 

Communiqué commun en réaction au meurtre de Clément, militant antifasciste et appel à un rassemblement unitaire

 

Clément Méric, étudiant de Sciences Po où il militait au syndicat Sud a été tué en plein Paris par un groupe de militants d’extrême droite manifestement du Groupe JNR (Jeune Nationaliste Révolutionnaire).

Violemment frappé au sol il a été déclaré en état de mort cérébrale à l’hôpital Salpetrière.

Nous sommes tristes et en colère devant le meurtre politique de ce jeune de 18 ans.

Nous adressons nos condoléances à sa famille et ses camarades.

Nous exigeons la dissolution des Groupes d’extrême droite qui multiplient les actes de violence et affichent avec de moins en moins de retenue la haine raciale et leurs convictions fascistes à Paris et à travers le pays depuis plusieurs semaines. Nous dénonçons le climat malsain qui voit la banalisation des idées d’extrême droite jusqu’au renvoi dos à dos de partis se réclamant de cette famille politique avec des forces démocratiques et antiracistes.


Nous appelons à un rassemblement unitaire le plus large possible pour dire notre horreur face à ce crime odieux et exiger la dissolution des groupes d’extrême droite responsables de la mort de Clément

 

le Samedi 8 JUIN à 9h45

place jean Jaurès

Martigues

 


LDH ; RESF ; SUD-Solidaires ; CGT ; FSU ; CFDT ; Front de Gauche ; PS ; EELV

6 juin 2013

 

Commission Permanente du 24 mai 2013 – Conseil Régional Provence-Alpes-Côte-d’Azur

  

La Commission Permanente regroupe des membres qui sont élus à la proportionnelle des groupes politiques composant le Conseil Régional. 

Sophie DEGIOANNI, Conseillère Régionale et secrétaire de la section PS à Martigues est membre de cette commission. 

Lors de la commission permanente du 24 mai 2013, un certain nombre de subventions forfaitaires ont été proposées et votées en faveur de certains organismes de la Ville de Martigues. 

En effet afin de favoriser le Tourisme, une aide financière régionale de 5 000 € a été votée.

Concernant les activités culturelles, une aide de 153 500 € a été votée, dont 145 000 € pour le Théâtre des Salins.

Au niveau de la jeunesse et la vie associative, la Maison des Jeunes et de la Culture bénéficiera d’une aide de 9 000 €.

Afin de favoriser le développement économique, 13 050 € ont été votés pour aider à la création de micro entreprises.

Dans le domaine de l’enseignement, les lycées publics bénéficieront d’une aide financière de 151 200 € pour les équipements scolaires.

Enfin, 2 000 € seront versés pour l’aide à la santé et la prévention.

 En définitive ce sont près de 333 750 € qui seront reversés par le Conseil Régional afin d’apporter une aide financière à différents organismes de notre commune.

 

Le musée Ziem en effervescence


Deux événements ce mois ci au Musée Ziem ont démontrés l’importance d’intégrer la dimension artistique et culturelle à l’école.
Depuis longtemps, les élus ont toujours eu la profonde conviction que la culture était la clef d’un monde meilleur. Ils ont toujours œuvré en ce sens, en encourageant les Martégaux à se rapprocher des établissements à vocation culturelle qui apportent l’excellence et qui sont à la portée de tous.
Le jeudi 21 mars 2013, les élèves du lycée Paul Langevin présentaient leurs œuvres au Musée Ziem, un projet intitulé « Les lycéens au musée » lancé par l’association de l’animation du musée, avec pour objectif de créer de nouveaux liens entre les jeunes et le musée.
Nombreux sont ceux à avoir participé au projet, mais seul deux ont été sélectionnés et ont eu  la chance de voir leur création exposée au Musée Ziem. Pour ces deux gagnants, il s’agit la d’une belle reconnaissance.
De plus, dans le cadre de Marseille Provence 2013, leurs créations seront bientôt exposées à la Chambre de Commerce, ce qui fait d’eux des artistes reconnus au sein de ce grand événement culturel. Les œuvres seront en compétition avec celles d’autres élèves des lycées d’Aix et de Toulon.
En espérant que notre ville qui a toujours cultivé l’excellence, gagne, afin de rappeler qu’elle est une référence, et que ce n’est pas par hasard si elle est pleinement associée à Marseille Provence 2013.
Les élèves de primaire de notre territoire exposeront leurs créations dans les jours qui viennent. Cette fois un projet initié par la ville de Martigues en partenariat avec l’éducation nationale dans le cadre de la mise en application de la convention signée en 2009, qui vise à développer l’éducation artistique, une priorité artistique, une priorité partagée par l’Etat, l’éducation nationale et la Ville de Martigues.

 

Alice MOUNE
Délégué PS à l’accompagnement des pratiques artistiques

Avril 2013

Les emplois d’avenir : Une promesse de campagne de François Hollande mise en application à Martigues !

 

Les élus socialistes par la voix de leur Présidente, Sophie DEGIOANNI, expriment leur entière satisfaction quant à la délibération numéro 15 qui visera vendredi soir, lors du conseil municipal, à autoriser le maire à signer une convention avec l’Etat en vue de la création de 10 postes dans le cadre du dispositif « Emplois d’Avenir ». Ils réaffirment leur attachement à cette promesse de campagne de François Hollande et rappellent que la bataille contre le chômage est la seule priorité qui vaille. Alors que « le taux de chômage des jeunes de moins de 26 ans atteint 25%, la probabilité pour un jeune sans qualification de trouver un emploi est particulièrement faible », rappelle l’élue. Et de rajouter que les « emplois d’avenir visent donc à donner un nouvel espoir à la jeunesse la plus précaire en lui offrant des perspectives professionnelles. Ils offrent donc une solution juste et économiquement efficace. C’est une très bonne chose pour nos jeunes martégaux ».   

 

Pour le groupe socialiste,
La Présidente

Sophie DEGIOANNI

Le 13 mars 2013